Façades de Saint-Etienne-du-Mont et de l’église abbatiale de Sainte-Geneviève en 1807, 

avant la démolition de l’abbatiale. Dessin de Denise Duchâteau. 


                                                                                 Musée Carnavalet.



DE LA RÉVOLUTION A LA RESTAURATION :

DESTINÉES DU PATRIMOINE DES EGLISES 

SAINTE-GENEVIÈVE ET SAINT-ETIENNE-DU-MONT


Conférence  de Françoise GATOUILLAT,

 Centre André Chastel (UMR 8150),

 et Tamara ENGERT, 

docteur en Histoire de l’art, université de Fribourg-en-Brisgau(Allemagne).


A la Révolution, la nouvelle église de l’abbaye de Sainte-Geneviève est rapidement transformée en « Panthéon », pendant que les trésors accumulés dans la vieille abbatiale gothique qui jouxtait Saint-Etienne-du-Mont sont déplacés, détruits ou vendus. Saint-Etienne, église paroissiale, est dépouillée, en 1794,  mais maintient les offices religieux au prix d’un partage avec le culte révolutionnaire et d’étonnantes modifications des sculptures du jubé et de la façade. Un  nouveau décor y est reconstitué après le Concordat. Œuvres d’Ancien Régime dispersées et richesses importées au début du XIXe siècle témoignent de cette période d’extraordinaires bouleversements.

 JEUDI 8 JUIN 2017  

18 H.

Mairie du Ve. Entrée libre