PROGRAMME DU PREMIER TRIMESTRE 2017

 

 Meilleurs vœux de belle année 2017 pleine de découvertes !

En ce début d’année, notre programme vous propose trois conférences d’éminents spécialistes qui se sont intéressés à des thèmes majeurs de l’histoire des XVIIe et XVIIIe siècles, étroitement liés à la Montagne Sainte-Geneviève :

-   Mme Monique COTTRET exposera les grandes phases de l’histoire du jansénisme aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, en rapport avec leurs implications politiques.

-   M. Maxime PREAUD dressera un panorama de la création artistique sous forme gravée, dans la rue Saint-Jacques envahie par les images des marchands d’estampes au XVIIe siècle.

-   M. Stéphane SCHMITT évoquera Buffon et sa place dans l’histoire des sciences de la vie, au XVIIIe siècle.

Vous êtes aussi conviés à deux visites :

-   En janvier, à la suite de sa conférence sur « Auguste Comte, les positivistes et Paris », M. David LABREURE vous ouvrira les portes de la chapelle de l’Humanité, rue Payenne 75 003.

-   En février et mars, vous êtes invités à découvrir ou redécouvrir l’architecture et les trésors artistiques du Val-de-Grâce, monument emblématique de la Montagne Sainte-Geneviève.

 

CONFERENCES

Les conférences ont lieu à la Mairie du Ve, à 18h. ; l’entrée est libre.

 

§ JEUDI  2 FEVRIER 18 h  : «  L'histoire du jansénisme est-elle possible? », 

conférence à 18 h de Monique COTTRET, professeur émérite d'histoire moderne à l'Université de Paris X-Nanterre.


 

Personne ne se réclame du jansénisme. Le terme est une injure inventée par les adversaires du mouvement. Pourtant au temps du baroque, le jansénisme a marqué le Grand siècle puis les Lumières avant de traverser la Révolution et de laisser des traces dans le siècle suivant. Aucune forme de contestation religieuse à l'intérieur du catholicisme n'a eu une telle postérité. Cette conscience en acte mérite d'être revisitée.


 

§ JEUDI  23 MARS  18 h : « Les marchands d’estampes à Paris au XVIIsiècle ou La rue Saint-Jacques colonisée par l’image », 


conf
érence de Maxime PREAUD, conservateur général honoraire à la Bibliothèque nationale de France.

 Au cours du XVIIe siècle, le commerce parisien de l’estampe s’installe rue Saint-Jacques, formant, depuis le Petit-Pont jusqu’à la rue des Mathurins, la plus extraordinaire concentration de marchands d’images dont on puisse rêver. Maxime Préaud vous invite à une promenade d’une boutique à l’autre, entre la Ville d’Anvers et les Colonnes d’Hercule, et à des rencontres avec tout un monde aux doigts noblement tachés d’encre.


§
JEUDI  30 MARS  18 h : « Buffon et sa place dans l'histoire des sciences de la vie »

conférence de Stéphane SCHMITT, directeur de recherche au CNRS, Université Paris-Diderot.

 

"L'œuvre de Georges-Louis Leclerc de Buffon (1707-1788), écrivain, philosophe et naturaliste, occupe une place capitale dans l'histoire des sciences. Dans son traité magistral en 36 volumes, l'Histoire naturelle, générale et particulière (1749-1789), il aborde en effet une multitude de problèmes biologiques, géologiques et anthropologiques. L'un des points qui l'intéressent le plus est celui de l'espèce biologique, qu'il cherche à définir et dont il tente de comprendre les variations. Ce travail lui vaut souvent la réputation d'avoir été l'un des premiers évolutionnistes, ce qui doit cependant être nuancé."


VISITES

NOUVEAU SERVICE D’INSCRIPTION AUX VISITES

Pour les visites annoncées dans le programme du trimestre ci-dessous, nous proposons un nouveau service à nos adhérents : la possibilité de s’inscrire en ligne par  internet, avec réception de confirmation d’inscription immédiate.

Ce service sera proposé gratuitement à tous les membres de l’Association, qui comme vous, nous ont  indiqué une adresse de messagerie.

Il a été développé en utilisant l’outil de communication Eventbrite, qui retransmettra vers vous, dès la programmation d’une visite par notre Association, un message personnel,  strictement réservé aux adhérents à notre association, vous informant de la nature de cette visite et de sa date, ou des diverses dates et horaires proposées quand un choix est possible..

Si vous êtes intéressé par la visite proposée, vous pourrez alors, à partir de ce message, « cliquer » sur un dialogue avec le serveur Eventbrite, vous permettant de vous inscrire, de préciser la date de votre choix, dans la limite du nombre de places disponibles, et pour les visites où une participation aux frais est demandée d’effectuer le règlement de votre participation par carte bancaire. Dans l’éventualité où il n’y aurait plus de places disponibles, vous aurez la possibilité de mettre votre demande en liste d’attente pour profiter de l’éventuelle annulation d’un autre membre.

Ce nouveau service d’inscription en ligne vous permettra donc d’avoir une réponse immédiate et d’éviter la lourdeur de l’ancienne procédure, qui impliquait l’envoi d’une demande par courrier, la rédaction et l’envoi d’un chèque, et l’attente du retour d’un courrier de l’Association confirmant l’inscription ou donnant une éventuelle réponse négative.

La procédure par courrier sera néanmoins maintenue pour les membres qui ne disposent pas d’une adresse de messagerie et ne pourront bénéficier du nouveau service.

Nous serons heureux de connaître vos réactions à l’usage de ce service simplifié à réponse immédiate.

 

§ CHAPELLE de L’HUMANITE, AUGUSTE COMTE

Visite commentée par David Labreure de la Maison d’Auguste Comte, doctorant en Lettres  modernes.

 

La Chapelle de l’Humanité est située dans un hôtel particulier édifié par Mansart en 1642.  L’inspiratrice d’Auguste Comte, Clotilde de Vaux, vécut au troisième étage de cet immeuble. 

Il fut acheté en 1903 par l’Eglise positiviste du Brésil afin d’accueillir un lieu de culte.

Une date avec 2 horaires au choix

§ jeudi 26 janvier                     à 14 h 30 

§ jeudi 26 janvier                     à 15 h 30

Nombre de participants : 25.             Durée : 1 h.

Participation : gratuit.

Rendez-vous : 5 rue Payenne  75003 PARIS, 10 minutes avant l’heure prévue.

 

§ VISITE DE L’EGLISE ET DE L’ABBAYE DU VAL-DE-GRACE

 

Bâtie de 1624 à 1669, sous le patronage de la reine Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII,  mère de Louis XIV et régente pendant sa minorité, l’abbaye du Val-de-Grâce est le plus ambitieux chantier religieux du Grand siècle à Paris. Elle est embellie en 1645 d’une nouvelle et splendide chapelle dessinée par  François Mansart et continuée par Jacques Lemercier et Pierre Le Muet. Les meilleurs artistes et artisans y collaborent ; le monument frappe aujourd’hui par la fraîcheur de sa conservation.


Deux dates au choix

§ jeudi 23 février                     à 14 h 40 

§ mardi 7 mars                         à 14 h 10.

Nombre de participants : 30.             Durée : 1 h30.

Participation :

-     8 €   pour la visite-conférence.

-     ATTENTION : De plus, un droit d’entrée de 5€ sera à régler sur place, en espèces.

Rendez-vous : 1 Place Alphonse Laveran,  10 minutes avant l’heure prévue.