ACTIVITES  DU QUATRIEME TRIMESTRE  2013


Nous explorerons, ce trimestre, quelques aspects de la Montagne Sainte-Geneviève et de ses abords aux XVIIe et XVIIIe siècles. Trois conférences, trois visites et une exposition à découvrir au Panthéon évoqueront les idées philosophiques et religieuses, la peinture et l’architecture.

Au XVIIe siècle Port-Royal imprègne  durablement les esprits, sur la  Montagne et bien au-delà,  le jansénisme devient un phénomène de civilisation ; simultanément le gallicanisme s’implante, Richelieu entreprend une reconstruction de la Sorbonne et Lemercier en édifie la nouvelle chapelle. L’abbaye de Sainte-Geneviève est le  siège d’un renouveau spirituel et intellectuel et commande de nouvelles peintures. A la même époque, les Sciences et l’astronomie se développent.

Au XVIIIe siècle, au moment où vacillent les convictions religieuses et la confiance dans la Monarchie, Louis XV couronne le sommet de la Montagne d’une immense nouvelle église Sainte-Geneviève qui renoue avec les origines de l’Eglise et de la royauté.

  

PROGRAMME


CONFERENCES

Les conférences ont lieu à la Mairie du Ve, à 18h. ; l’entrée est libre.

 

MARDI 8 OCTOBRE   « PORT-ROYAL ET SAINT AUGUSTIN », conférence de Mme Laurence PLAZENET, maître de conférences de Littérature française du XVIIe siècle à l’Université de Paris-Sorbonne, auteur de « Port-Royal », très riche anthologie de textes connus ou parfois non réédités depuis le XVIIe siècle, et romancière, qui évoque Port-Royal de façon originale dans « La blessure et la soif ».

 La théologie augustinienne a tenu une place essentielle à Port-Royal, depuis la réforme de la communauté sous la mère Angélique Arnauld, l’évolution du groupe et de sa réflexion, jusqu’à la destruction tragique de 1709, voire au-delà. C’est une étape majeure de la pensée à l’âge classique qui se donne à lire, avec ses nécessités et ses hasards.

 

MARDI 19 NOVEMBRE  « A LA RECHERCHE DES PEINTURES DE L’ANCIENNE EGLISE ABBATIALE DE SAINTE-GENEVIEVE », conférence de M. Guillaume KAZEROUNI, conservateur au Musée des Beaux-Arts de Rennes, commissaire de la récente exposition du Musée Carnavalet « Les couleurs du ciel, peintures des églises de Paris au XVIIe siècle ».

 Vénérable lieu saint de Paris, l’abbaye de Sainte-Geneviève constitue aussi, au XVIIe siècle, un important centre artistique et intellectuel où le cardinal  François de La Rochefoucauld (1558-1645), réalise la réforme des chanoines augustins en une congrégation dite de « Sainte-Geneviève ». L’abbaye s’enrichit à cette époque de nombreuses peintures. Certaines de ces œuvres, déménagées à la Révolution, avant la destruction de l’abbatiale, semblent faire partie aujourd’hui de l’exceptionnel ensemble de peintures actuellement conservé à Saint-Etienne-du-Mont.


MARDI 10 DECEMBRE « Jacques Germain Soufflot, architecte de la nouvelle église Sainte-Geneviève »,  conférence de Mme Claire OLLAGNIER, docteur en Histoire de l’Art, secrétaire générale du GHAMU (Groupe Histoire Architecture Mentalités Urbaines).

L’idée de Soufflot, qui s’inscrit dans une tentative de renouveau de l’architecture religieuse française, était de combiner la tradition nationale héritée de l’époque gothique et le vocabulaire décoratif de l’Antiquité.

 

  

VISITES

Les visites sont réservées aux membres de l’association à jour de leur cotisation.

Pour vous inscrire aux visites, veuillez utiliser le formulaire de demande.

 

VISITE DE L’OBSERVATOIRE DE PARIS, visite-conférence sous la conduite de guides de L’Observatoire.

 L'Observatoire de Paris est né du projet, en 1667, de créer un observatoire astronomique équipé de bons instruments permettant d'établir des cartes pour la navigation. Venant en complément de l’Académie des Sciences fondée en 1666, et édifié par l’architecte Claude Perrault, entre1667 et 1672, pour être le lieu de travail des astronomes académiciens du Roi Soleil, l’Observatoire de Paris est toujours le cœur de l’astronomie française, institution majeure dans le monde scientifique. Il a été un site d’observation jusqu’à la fin du XXe siècle, de conception d’instruments et de recherches théoriques abordant tous les domaines de l’astronomie. Avec une activité scientifique ininterrompue et un soin de conserver et archiver, il est devenu un lieu extrêmement riche de patrimoines scientifiques et techniques.

 Trois dates possibles :

·         vendredi 4 octobre 2013, 14 heures

·         vendredi 8 novembre 2013, 14 heures

·         vendredi 10 janvier 2014, à 14heures (visite supplémentaire).

Participation par personne inscrite : 4 €

Rendez-vous : 61, avenue de l’Observatoire, 75014 PARIS


VISITE DE LA CHAPELLE DE LA SORBONNE

Visite commentée par M. Laurent Lecomte, docteur en Histoire de l’art.

 Construite entre 1634 et 1642, la chapelle de Jacques Lemercier est l’un des plus beaux monuments du Paris classique, avec ses deux façades, l’une sur la place et l’autre sur la cour d’honneur. Dans le chœur se trouve l’admirable tombeau de Richelieu, chef-d’œuvre du sculpteur François Girardon, commandé en 1675 mais achevé et posé seulement en 1694.

 Nombre de participants : 35. Durée approximative : 1h 30.

Une seule date possible :

·         jeudi 10 octobre à 14 h 30

Participation par personne inscrite : 14 €

 Rendez-vous : Rendez-vous :17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris


VISITE DE L’ENSEMBLE DES BATIMENTS DE LA SORBONNE

Reconstruite entre 1885 et 1901, sous Jules Ferry, par l’architecte Henri-Paul Nénot, la Sorbonne incarne l’idéal républicain de l’enseignement. Elle a remplacé la Sorbonne de Richelieu dont n’a été conservée que la chapelle de Lemercier.

La visite comprend le grand vestibule, la galerie des lettres et sciences, les escaliers d’honneur(en fer forgé, bronze et cuire ciselé), le péristyle avec ses peintures murales, le grand salon, la salle des Actes, le grand amphithéâtre, la salle des autorités, la cour d’honneur, la salle Louis Liard (thèses) et la chapelle du XVIIe siècle de l’architecte  Jacques Lemercier.

 Nombre de participants : 35. Durée approximative : 1h 30.

 Deux dates possibles :

·         jeudi 17 octobre, à 14 h 30

·         lundi  25 novembre, à 14 h 30

Participation par personne inscrite : 9 €

Rendez-vous : Rendez-vous :17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris.



A DECOUVRIR :

L’ EXPOSITION « SOUFFLOT, UN ARCHITECTE DANS LA LUMIERE »

L’administration du Panthéon n’autorisant pas la visite de l’exposition par des groupes, qu’ils soient ou non guidés par un conférencier, nous sommes dans l’impossibilité de programmer une visite. Nous  recommandons toutefois à chacun de s’y rendre individuellement pour découvrir les 150 œuvres et documents présentés sur la carrière de Soufflot, à l’intérieur de sa plus grande réalisation architecturale.

 

Pour avoir un aperçu de cette remarquable exposition, voir l’interview d’Alexandre Gady, commissaire de l’exposition, par Guy Boyer, directeur de Connaissance des Arts :   http://www.connaissancedesarts.com/archi-jardin-patrimoine/actus/video-avant-premiere-soufflot-au-pantheon-103202.php

 

La conférence de Mme Claire Ollagnier, le 10 décembre, apportera une synthèse sur l’œuvre de Soufflot. L’église Sainte-Geneviève, voulue par Louis XV comme une affirmation des origines de la monarchie et de la religion devient le Panthéon, emblème des valeurs patriotiques, qui inspire lui-même d’autres grands monuments  à travers le monde.

 Exposition au Panthéon du 11 septembre au 24 novembre 2013. Ouverture tous les jours, de 10 h à 18 h.